Le mégalodon

Imaginez un Grand Requin Blanc trois fois plus grand et trente fois plus lourd que les spécimens connus, possédant une mâchoire de plus de 2 mètres de large, munie de centaines de dents de 15 cm, aussi grosses qu’une main et pesant 1/2kg chacune. Voila ce qu’était le Megalodon.

Nom scientifique : Carcharodon Megalodon (du latin mega : grand et odon : dent)
Nom commun : Megalodon
Ordre : lamniforme
Famille : lamnidés
Taille : estimée, grâce aux dents fossilisées retrouvées, à plus de 15 m
Poids : 30 à 60 tonnes (aucuns scientifiques n’arrivent à se mettre d’accord)
Régime alimentaire : cétacés et gros mammifères (baleines, dauphins, cachalots...)

Il n’existe aucune information quant à son mode de reproduction et à sa longévité. Etant un requin préhistorique, les scientifiques ne connaissent que très peu de choses sur lui.

D’un point de vue anatomique et morphologique, les scientifiques estiment que le Megalodon ressemblait énormément au Grand Blanc. Ils pensent également qu’il était doté des mêmes “outils” pour repérer ses proies (ligne latérale et ampoules de Lorenzini). Tout n’est évidemment que pure extrapolation. Les seules preuves que nous ayons, sont des dents fossilisées, retrouvées dans plusieurs régions du globe.

Imaginez-vous plonger dans des eaux habitées par de tels requins...

Comparaison

 

C’est grâce à ces dents fossilisées que les scientifiques ont pu estimer la taille d’un Megalodon.

 

dent fosile

 

Son histoire
Les premiers requins sont apparus il y a plus de 400 millions d’années, longtemps avant les dinosaures. Les requins, dit “modernes”, dont le Megalodon, sont, eux, apparus à l’ère du Miocène il y a environ 25 millions d’années.

Le Megalodon est de loin le plus grand poisson prédateur de tous les temps. Il a survécu à de multiples chocs climatiques et aurait, officiellement, disparu à l’ère du Pliocène il y a environ 2 millions d’années, avec le refroidissement climatique qui marqua la fin de cette ère.
Cependant, des dents fossilisées on été retrouvées et datées : elles indiquaient que le Megalodon vivait encore il y a 5 000 ans et aurait donc côtoyer le Grand Blanc...


Sa survie
De nombreux scientifiques s’accordent à penser que le Megalodon serait encore vivant aujourd’hui. Plusieurs preuves pourraient d’ailleurs leur donner raison.


Thèse officielle de sa disparition
Le Megalodon était en haut de la chaîne alimentaire et se nourrissait principalement de mammifères marins comme la baleine.
Au Pliocène, un
isthme se forma entre les deux Amériques bloquant les courants chauds de l’Atlantique et du Pacifique. Le refroidissement de la mer obligea les espèces à s’adapter aux eaux froides.
Ce fut le cas de la baleine qui, grâce à son épaisse couche de graisse, pu migrer vers les eaux glacées. Le Megalodon, lui, vivait dans des eaux tempérées. Privé de ses proies favorites, le Megalodon disparu.


Contre arguments
Personne ne sait avec certitude, quand le dernier Megalodon a disparu.

Il a survécu à plusieurs chocs climatiques et pourtant l’hypothèse officielle de sa disparition sera le refroidissement des océans. De plus il existe quelques requins, certes pas nombreux, qui vivent dans des eaux froides.

On sait qu’il a côtoyé le Grand Blanc pendant près de 10 millions d’années. Le Grand Blanc a su s’adapter aux changements climatiques de l’époque. Pourquoi le Megalodon n’aurait pas réussi à faire pareil ? Bien sûr le Grand Blanc est beaucoup plus petit que le Megalodon et donc ses proies aussi mais les grands cétacés, que nous connaissons, ainsi que les calmars géants des grands fonds existaient déjà.

L’une des preuve les plus importantes d’une telle survie, a été découverte il y a 10 ans.
Bernard Seurat, spécialiste des requins, a découvert une dent de Megalodon en draguant des fonds sédimentaires au large de la Nouvelle-Calédonie. Il a déclaré que cette dent était en parfaite état de conservation, très fraîche et assez peu fossile. Il ajouta que ce qui était étonnant, c’était qu’elle avait été ramassée au milieu d’une faune parfaitement actuelle.

S’ajoute à cela, des dents fossiles, découvertes un peu partout dans le monde et montrant que le Megalodon vivait encore il y a 5 000 ans.

Un requin de la taille du Megalodon ne peut survivre que dans les mêmes zones que les calmars géants (entre 300 et 500 m de profondeur), zone que nous connaissons encore que très peu. De plus le nombre de Megalodon étant surement moins élevé que celui des Grands Blancs, il est bien sur difficile de pouvoir l’observer, vue l’immensité des océans.

Enfin de nombreux
récits, rapportés des quatre coins du monde, laisseraient penser à une survie indéniable.

Sur notre forum , vous pourrez voir une vidéo montrant peut être un mégalodon qui aurait survécu, n'hésitez pas a aller voir la suite de ce fabuleux récit et a en débattre avec les membres.

 

 

 

9 votes. Moyenne 3.89 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×