Enfant indigo

Le terme enfant indigo (enfant des étoiles, enfant de lumière, enfant de cristal, etc.) renvoie à une croyance issue du courant New Age selon laquelle de plus en plus d'enfants nés ces dernières années posséderaient des aptitudes psychologiques et spirituelles particulières, voire des pouvoirs paranormaux. Cette conception associerait l'existence d'enfants indigo à l'instauration, à terme, d'une ère nouvelle.

Inventé par Nancy Tappe, ce concept est le thème central de certains ouvrages des auteurs américains Lee Carroll et Jan Tober. Cantonnés d'abord dans une littérature proche d'une certaine tendance du New Age, le concept en France s'est vu rapidement assimilé au phénomène des sectes par certains médias et institutions.

Selon certains, il s'agirait d'enfants qui viennent des étoiles pour sauver le monde. Cette thèse a souvent conduit les médias et certaines associations à suspecter des dérives sectaires

Origine

Le concept a été inventé par Nancy Tappe, parapsychologue, qui affirme observer des « auras » de différentes couleurs autour de certaines personnes, dont la couleur indigo. Elle a ainsi fait une première description des « personnes indigo »[2].

L'idée a été reprise et popularisée par le livre The Indigo Children (Les Enfants indigo : Enfants du 3e millénaire), écrit en 1999 par les Américains Jan Tober et Lee Carroll, connu pour ses livres de « channeling » sur Kryeon. Ce concept est assimilé à une des branches du courant New Age.

Polémique

Les « enfants indigo » sont décrits comme des enfants surdoués ou en échec scolaire (autistes, dyslexiques, hyperactifs, etc.) qui devraient être éduqués selon de nouveaux critères, ayant une intelligence et une maturité spirituelle supérieures.

En France, le concept est parfois accusé :

* d'être pseudo-scientifique[3] ;
* de séduire les parents d'enfants en difficulté en leur présentant leur situation sous un angle favorable[4];
* de procéder à une forme de chantage au malheur, voire au suicide des enfants[5]
* d'être un plan politique pour créer ou infiltrer des écoles « spéciales »[6];
* de déifier des enfants et de déprécier les parents[7] ;

Indigo, arc-en ciel ou cristal ?

Même au sein de cette théorie parfois jugée nébuleuse, les praticiens de l'ésotérisme ne s'entendent pas tous sur la validité de la couleur de l'aura. Certains affirment que tout le monde peut avoir une aura indigo, car la couleur de l'aura serait fluctuante et dépendrait davantage de l'état émotionnel. Cependant, les défenseurs de la théorie stipulent qu'une aura indigo (voire cristal ou arc-en-ciel) est tellement spécifique que ces enfants ne peuvent avoir cette couleur qu'en venant d'autres planètes, par l'entremise de l'incarnation (réincarnation). [réf. nécessaire]

Caractéristiques et critiques

Dans leur livre Les Enfants indigo : Enfants du 3e millénaire, Lee Caroll et Jan Tober affirment notamment : « Si l'on croit qu'un enfant souffre d'un déficit de l'attention et d'hyperactivité il y a fort à parier que ce soit un enfant indigo ». Ils estiment aussi que « l'enfant indigo peut développer des tendances suicidaires » et qu'il ne faut surtout pas l'emmener consulter un psychiatre. Selon eux, les enfants indigo peuvent même être amenés à tuer pour « éliminer ce qu'ils conçoivent comme des obstacles ».

En contrepartie, certains enfants indigo auraient la capacité de « développer un système immunitaire des centaines de fois plus résistant », ce qui permettrait à ceux qui sont nés de mère avec le VIH, de se guérir de ce virus[réf. nécessaire]. Observant la recrudescence des enfants indigo, les auteurs prédisent que les enseignants « trouveront trois ou quatre enfants indigo qui, plutôt que de jouer à la guerre, seront là, rassemblés pour méditer, faire des voyages interdimensionnels, léviter ou communiquer avec des êtres d'autres dimensions. »

Les critiques notent d'une part que le terme d'enfant indigo ne correspond pas à une définition scientifique et que les deux auteurs ne s'appuient pas sur des recherches universitaires reconnues pour établir leur théorie[8]. Des psychologues s'inquiètent par ailleurs que le fait d'étiqueter un enfant comme indigo pourrait s'opposer à un autre diagnostic et empêcher de lui appliquer le traitement approprié.

Pour certains spécialistes, le comportement décrit par les adeptes de la théorie des enfants indigo correspond à celui des hyperactifs[9]. Ils redoutent d'ailleurs qu'en encourageant ces enfants à se distinguer, leur entourage les incite à adopter un comportement asocial et arrogant.

Des observateurs soulignent aussi que la théorie des enfants indigo serait plus intéressante du point de vue de l'étude des tendances sociales, à la fois comme révélateur des craintes et des espoirs des parents, mais aussi comme témoignage des capacités de manipulation de certains enfants, voire de l'influence des jeux vidéo et des séries télévisées sur leur imaginaire. Après un reportage sur les enfants indigo dans le Dallas Observer, en 2006, des lecteurs ont écrit à la rédaction pour signaler que les phrases « impressionnantes » des enfants interrogés reprenaient exactement les même thèmes et les dialogues d'une émission diffusée à l'époque.

source wikipédia

2 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site