La pratique du spiritisme

Le spiritisme est une science occulte qui tente de communiquer avec les esprits des personnes disparues, célèbres ou inconnues, par l'intermédiaire ou non d'un médium.
Pour communiquer avec les Esprits, il faut la présence d'un médium, qui n'est pas toujours conscient de son rôle d'ailleurs, servant de trait d'union. Il aurait la capacité de dissocier de son vivant les trois éléments constitutifs de la personne. L'âme et le périsprit « coulisseraient » hors du corps physique, le laissant libre, par exemple dans l'état de demi-sommeil provoqué par l'hypnose, pour accueillir un Esprit qui parlerait alors par la bouche du médium endormi. L'âme aurait de même la possibilité d'explorer les plans subtils et d'y rencontrer les Esprits supérieurs, Maîtres de sagesse, sur le plan astral.

Quand le médium entrerait en contact avec le corps éthérique d'un Esprit il serait capable d'en rendre perceptible la matière subtile en la matérialisant sous forme d' « ectoplasmes » auxquels il transférerait sa propre énergie vitale : à noter que la fraude en ce domaine a été sans cesse démasquée, sans convaincre pour autant les adeptes. L'action du périsprit sur la matière - l'aura du médium, son fluide vital - se manifesterait plus couramment par la table tournante (Tertullien au IIe siècle parlait déjà au Sénat romain de ce procédé de divination/communication), la planchette Oui/Jà (procédé décrit déjà en 540 av. J.-C.), le guéridon frappeur, le verre parlant ou l'écriture automatique ; voire par des « matérialisations » d'objets.

Les 5 principales techniques de spiritisme sont:.
- Le oui-Ja
- La table tournante
- L'écriture automatique
- Le verre à pied
- La communication instrumentale


Citation:

Ne soyez pas trop nombreux Jour ou nuit, peu importe le moment. Pour entrer en contact avec l'au-delà, l'essentiel est d'être dans un état d'esprit réceptif. Vous pouvez préférer le tête-à-tête avec votre interlocuteur potentiel ou réunir un comité d'accueil.
«Pour vos premiers pas dans le spiritisme, vous choisirez des personnes connues de vous : amis, relations, parents. Sachez également qu'au-delà de six ou sept convives vos chances de communication seront plutôt restreintes. A croire quel même les esprits sont intimidables.
N'oubliez pas les bougies Faut-il dresser une jolie table ? Oui, pour faire honneur à l'invité ! Et disposer quelques bougies, bleues de préférence (la couleur de la spiritualité). Si vous souhaitez solliciter un esprit en particulier, étalez photos, lettres manuscrites, mèches de cheveux ou objets ayant appartenu au défunt. Histoire qu'il se sente un peu chez lui. Pour vous mettre en condition et le mettre en confiance, vous pouvez répéter le son «auom». Cette incantation vibratoire aurait les faveurs des corps éthérés...
Posez des questions claires Esprit, es-tu là ?» Que vous ayez choisi le support de la table, du guéridon (à trois pieds), du verre ou du oui-ja (à pratiquer en solitaire avec une tablette en bois sur laquelle les lettres de l'alphabet sont inscrites), vous devrez poser cette question cruciale. Et attendre patiemment la réponse ! Si votre verre se dirige vers les lettres OUI ou qu'un coup se fait entendre sous votre table, vous tenez le bon bout ! Entamez alors le dialogue avec votre interlocuteur en lui demandant son identité. Préférez les questions claires et simples!
Méfiez-vous des esprits plaisantins N'imaginez pas que, dans l'au-delà, seuls les êtres bien intentionnés ont droit de cité. En fait, les mauvais génies pullulent. Mythomanes, ils adorent se faire passer pour ceux qu'ils ne sont pas (avec une prédilection pour des hommes illustres comme Napoléon). A moins qu'ils ne vous débitent insanités et autres grossièretés. Si vous avez établi le contact avec un esprit du bas astral, autant couper court au plus vite.

Soyez discret... Comme nous autres, les êtres de l'au-delà ont leurs limites. Inutile de harceler l'esprit de votre arrière-grand-mère de questions indiscrètes pour savoir si elle trompait son mari ! Elle pourrait se courroucer, devenir désagréable et vous fausser compagnie. N'oubliez pas que les esprits aiment l'ésotérisme ! ... et bref !

Ce n'est pas parce que le coût de la communication est minime qu'il faudrait qu'elle s'éternise. Ces séances, disent les spécialistes, sont épuisantes pour ceux qui ont des dons de médium. Rien ne sert donc de les prolonger inutilement. Vingt à trente minutes, c'est une bonne moyenne. Au-delà d'une heure, on vogue en plein délire. N'oubliez pas d'être courtois et de remercier votre esprit avant de lui fausser compagnie !



exemple: Le OUI-JA

Le procédé du oui-ja remonte au VIe siècle avant J.C.: c'est en effet Pythagore qui, le premier, créa une planche munie de roulettes qu'il déplaçait sur une pierre plate comportant des symboles ésotériques qu'il interprétait dans un but divinatoire.
De nos Jours, le médium pose sa main sur la planchette sous laquelle il a placé une grande feuille de papier où sont inscrites, sur le bord, les vingt-six lettres de l'alphabet, bien séparées les unes des autres, ainsi que les mots OUI et NON. La planchette, dans ses mouvements, désigne des lettres qui peuvent donner des textes intelligibles, interprétés comme des réponses fournies par les esprits aux questions qui leur ont été posées.
Dans certaines séances de oui-ja furent obtenues des phrases d'une cohérence surprenante. Si l'on croit au spiritisme, ces réponses sont fournies par les esprits de gens disparus qui communiquent de l'au-delà. Si l'on n'y croit pas, les textes obtenus à partir des lettres désignées par la fléchette ne seraient pas l'oeuvre d'esprits mais proviendraient plutôt, selon certains scientifiques français,
de contractions musculaires involontaires qui feraient bouger la planchette
dans le sens souhaité inconsciemment par l'animateur.
Des psychologues ont même ajouté que ces contractions auraient pour origine des idées et des désirs refoulés chez l'opérateur


ATTENTION COMMUNIQUER AVEC LES ESPRITS N EST PAS UN JEU ET PEUT ETRE TRES DANGEREUX

 

3 votes. Moyenne 1.67 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×