Un message spirit condamne un pédophile

Un homme de 61 ans a été envoyé en prison le 12 juin 2008 parce que la grand-mère décédée d'une de ses victimes a révélé au médium Patrick Hutchinson que la fille avait été abusée. Il a été déclaré coupable de cinq chefs d'accusation d'agressions scandaleuses sur 3 filles âgées de 9 à 11 ans entre 1997 et 2001.


A la cour de justice de Leeds, se trouvait parmi ceux venus assister à la mise en prison pour plus de 5 ans et demi du père de 8 enfants Terrance Dunstan, le médium Patrick Hutchinson qui a relayé le message spirite révélant le méfait. Hutchinson faisait une démonstration de médiumnité dans un pub lorsqu'il est devenu conscient d'un correspondant spirite insistant qui était la grand-mère d'une jeune femme du public.

Elle a révélé que sa petite-fille avait été abusée sexuellement 10 ans plus tôt et
que la personne responsable était encore en liberté. Hutchinson pensait qu'il ne devait pas révéler cela publiquement et qu'il serait mieux de lui parler en privé. Mais l'esprit de la grand-mère a insisté pour qu'il transmette le message ou sinon cela pourrait rester enterré.
La victime, maintenant âgée de20 ans, qui assistait à la démonstration avec sa mère, a fondu en
larmes quand il a transmis le message. Il était évident, vu la réaction de sa mère, qu'elle n'était pas au courant que sa fille avait été abusée. Plus tard, la jeune femme s'est confiée à une amie de 19 ans qui a révélé que Dunstan l'avait aussi abusée. Suite à cela, en octobre dernier, elles ont toutes les deux décidé de raconter ce qui c'était passé à la police. Une troisième femme, maintenant âgée de 17 ans, a fait ensuite des allégations semblables sur Dunstan. Lors du procès, la cour a été avisée qu'en mars 2005, Dunstan avait reconnu être coupable de quatre chefs d'accusation d'agression sur trois autres filles âgées de moins de 16 ans entre 1989 et 2004.


Chose étonnante, il avait seulement été condamné à des travaux d'intérêts généraux pour ces délits.
A la suite de ce dernier procès et de cette condamnation, il restera inscrit à vie dans le registre des délinquants sexuels. Le Yorkshire Evening Post faisait partie des journaux à avoir relaté ce cas extraordinaire d'intervention spirite et son site web comporte également une interview vidéo de 8 mn avec le médium. La mère de la fille a déclaré au journal : « Je ne sais pas comment le médium a fait, mais avoir été au pub cette nuit-là a vraiment aidé ma fille à retrouver confiance et à continuer sa vie. »


Traduction : Maat
Source: Paranormal Review

 

 

Pour réagir a cet article, cliquer ici

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×